Au début du 20e siècle, notre village s'appelle Baie-des-Cèdres et ne compte que peu d'habitants.

En 1920, le colonel Robert McCormick, propriétaire du journal Chicago Tribune, y installe un centre d'opérations forestières et le village devient Franquelin. La population s'accroit considérablement atteignant plusieurs centaines d'habitants.

À cette époque, Franquelin est un village de Compagnie. Celle-ci possède et gère le village.

Le bureau de poste demeure cependant celui de Baie-des-Cèdres pour encore longtemps.

À ce moment, tout le transport se fait par bateau puisqu'aucune route n'est encore construite.

Au début des années 1960, quand la route arrive, reliant le monde à Franquelin, la Compagnie vend l'Auberge.

M. Augustin Quessy continue la tradition d'hospitalité jusque dans les années 1980.

Nous sommes fiers de poursuivre cette belle aventure. Passez donc, nous pourrons en jaser!